L'Auriculothérapie

      L'auriculothérapie est une technique de réflexologie du pavillon de l'oreille. Celui-ci peut nous renseigner sur le fonctionnement global de la personne (comme un écran de serveur informatique) et on peut agir sur tout le corps par son intermédiaire (comme un clavier). 
      Les chinois ont une carte précise des points réflexes de l'oreille. Ils considèrent que lorsque des modifications pathologiques se produisent dans les organes et les tissus, l'information que ceux-ci renvoient passe par l'intermédiaire de voies énergétiques similaires aux méridiens. 
      La médecine moderne européenne considère que les trajets empruntés par l'information sont en rapport avec les nerfs et les fluides corporels. C'est le Dr Paul Nogier qui fait connaitre l'Auriculothérapie en France et en Europe. Il présente en 1954 la célèbre carte du "foetus inversé" qui devient la carte de réference.

      On peut mettre en évidence les points à traiter avec un détecteur électrique qui repère les différence de potentiel, ou avec un palpeur à pression. Selon Naugier "lorsqu'il y a un trouble périphérique, la sensibilité du point lui correspondant au niveau de l'oreille se modifie, entraînant une douleur à la pression". 
      Selon te type de déséquilibre, le thérapeute va disperser, tonifier ou réguler. Par exemple : si le trouble est récent, avec des douleurs fulgurantes, intermittentes, précises ou  avec inflammation, on considère que c'est un trouble à polarité Yang, il faut donc le disperser ; au contraire, si le trouble est ancien, avec des douleurs continues, profondes ou diffuses, avec œdème, chroniques, on considère que c'est un trouble à polarité Yin et qu'il faut tonifier.
      Le RAC ou Réflexe AuriculoCardiaque permet de s'assurer de la polarité du point à traiter. Il s'agis de prendre le pouls du consultant d'une façon spécifique avec une main tandis que l'autre teste les points de l'oreille avec un bâtonnet OR/ARGENT. Lorsqu'on teste un point la réaction du pouls peut être de s’effondrer, de s'amplifier, ou de ne pas changer. On va alors disperser, tonifier, ou réguler.
  

      En auriculothérapie, il existe plusieurs façons de traiter un trouble : le massage avec un bâtonnet de verre, les aiguilles d'acupuncture, ou des ASP (aiguilles semi-permanentes). 
      Le massage avec le bâtonnet de verre est assez simple à effectuer bien que douloureux. Après avoir repéré le point, on presse le bâtonnet dessus en tournant soit dans le sens des aiguilles d'une montre pour tonifier, soit dans le sens inverse pour disperser, soit un tour dans un sens et un tour dans l'autre pour réguler. 
      L'utilisation des aiguilles nécessite un apprentissage particulier auquel je me suis formée. Les ASP sont très utilisées en auriculothérapie car elles ont l’avantage de rester en place plusieurs jours, voire une à deux semaines. L'effet sera donc d'autant plus important ! 
      L'auriculothérapie est indiquée dans les troubles articulaires et vertébraux douloureux. Elle permettra de réduire la douleur et les tensions afin de donner la possibilité au corps de se régénérer. 
      L'auriculothérapie est aussi indiquée dans les troubles psychiques comme le stress, l'anxiété, l'insomnie ainsi que les conséquences de sevrages. 
      L'auriculothérapie est enfin indiquée dans les problèmes de  poids, les problèmes hormonaux et glandulaires. 

      En naturopathie, l'auriculothérapie est une technique très intéressante car on la retrouve à tous les stades du suivi d'un consultant. En première cure pour rééquilibrer le système hormonal ou neurovégétatif ou pour abaisser les douleurs. En deuxième cure pour soutenir le travail des émonctoires et renforcer l'élimination des toxines. Enfin en troisième cure pour aider les systèmes et les organes dans leur fonctionnement courant.